Blog

Si vous avez un article intéressant concernant le monde canin, n'hésitez pas à nous envoyer celui-ci ou le lien par email avec une photo d'illustration (mini 900 x 525 px).

B.A.R.F

BARF signifie Biologicaly Appropriate Raw Food, c'est à dire nourriture crue biologiquement appropriée.

Je dirais que je suis passée au BARF car la solution des croquettes ne convenait plus du tout à l'un de mes chiens, particulièrement.
Au fil de mes recherches sur les croquettes et de mes lectures sur le BARF, j'ai acquis la conviction de choisir ce mode alimentaire pour mes chiens.
 
C'est un certain cheminent à faire car ces 20 dernières années nous ont tous conditionnés à penser que les croquettes sont l'alimentation "par définition" du chien.
Une fois le pas franchi, je n'ai eu aucun regret d'avoir choisi pour mes chiens une alimentation naturelle qui me permet de choisir des aliments frais pour eux et dont je peux choisir la provenance.
 
Mes premiers doutes sur les croquettes sont apparues avec mon vieux chien qui a un souffle au coeur, lorsqu'il a été nourri aux croquettes diététiques rénal/cardiaque. En moins de deux ans il avait grossi énormément : plus de 9 kg et là 7 kg. Il était tout "congestionné", quand on le palpait c'était très "bizarre".
Après des recherches qui m'ont convaincue qu'il valait mieux le faire maigrir plutôt que de laisser sous ses croquettes spécifiques, vu son stade au niveau cardiaque, j'ai décidé de le repasser à des croquettes "normales" mais sans céréales (tout en veillant à vérifier certaines données au niveau de la composition sur confirmation d'un véto).
Parallèlement, j'avais un autre chien qui ne supportait que certaines croquettes diététiques (sinon diarrhée et régulièrement selles molles). C'était impossible de lui donner les mêmes croquettes qu'à la majorité de mes 4 chiens. J'ai tenté sur lui des croquettes sans céréales mais elles ne furent pas supportées. Il a été remis aux anciennes croquettes diététiques mais il s'est mis à prendre un poil terne, mou, à sentir fortement mauvais à cause d'une séborhée ...
J'ai alors décidé de me plonger dans des recherches sur les croquettes en espérant en trouver qui auraient la composition la meilleure possible pour mes chiens.
Ces recherches assidues m'ont convaincue que je ne trouverai jamais la ou les croquettes idéales pour mes chiens.
La composition parfaite n'existe pas et quand on l'approche ce type de croquettes est mal supporté par les chiens sensibles. Entre la loterie du choix en fonction d'une composition, le mode de fabrication sujet à controverses, les doutes sur la qualité des ingrédients, le danger des mycotoxines, ce fut une grande prise de tête et .....je suis passée au barf.
 
Les problèmes de mon chien sensible se sont résolus dans les 15 jours qui ont suivis le passage au barf : son poil est redevenu brillant et plombant, il n'a plus de séborrhée et de pellicules et il ne sent plus mauvais. Mes autres chiens se portent bien et tous ont désormais une morphologie adéquate, une bonne forme. Je remarque une perte de poils fortement réduite sur mes cockers, des selles en quantité réduite et moins malodorantes, une haleine meilleure. 
Au début il y a eu quelques désagréments mais il a suffi de les prendre en compte et ils ont vite disparus.

Pourquoi je vous conseille de choisir le BARF ?

L'idée est de reconstituer une proie, c'est à dire de se rapprocher plus ou moins de l'alimentation d'origine du chien. 
Les bénéfices du cru sont une digestion plus courte (4 h environ au lieu de 11 h environ pour les croquettes), facilitée par les enzymes présents dans les aliments crus (la haute cuisson des croquettes occasionne leur perte). Cela fatigue donc moins inutilement l'organisme que les croquettes. En épargnant au pancréas de travailler plus qu'il ne faudrait, les autres organes s'en ressentent positivement et cela permet 
une meilleure santé globale, un meilleur systéme immunitaire.
Les nutriments sont tous naturels, on n'ajoute pas de vitamines chimiques ou du calcium de synthèse, comme c'est le cas pour les croquettes après cuisson. Cela permet une 
meilleure biodisponibilité, c'est à dire une meilleure assimilation des nutriments.
Il ne faut pas craindre les carences alors qu'il s'agit d'une alimentation naturelle, le chien est fait pour manger de la viande...Il faut aussi savoir que derrière l'ajout de tel et tel nutriment de synthése dans les croquettes aux "compositions équilibrées", se cache le probléme de la bonne assimilation ou pas par le chien de ces nutriments et additifs chimiques contenus dans les croquettes....
A savoir que le calcium de synthèse est fortement controversé pour nous humains et qu'il est donc bien plus préférable de fournir une source de calcium naturel (os charnus, voire même poudre d'os, coquille d'oeufs) qui pourra facilement s'éliminer par les urines en cas d'excès, contrairement à celui de synthèse. 
Le maître a la 
maîtrise des aliments de la gamelle et de leur qualité.
Le chien ne sera plus nourri avec les déchets de l'industrie agro alimentaire et ne consommera plus les hautes doses de céréales ou pseudo céréales contenues dans les croquettes. Ces céréales ne lui sont pas inspensables, leur présence dans les croquettes n'est justifiée que par leur coût modique et par le fait qu'elles servent de liant nécessaire pour leur fabrication. Or, le chien n'a pas un organisme fait pour digérer des céréales à hautes doses. 
Et on peut parler aussi des mycotoxines que contiennent de nombreuses croquettes composées de céréales. Il faut lire ce site à ce sujet : 
SNAC – association - croquettes - mycotoxines –

Avec le BARF le chien est nourri avec une source de 
protéines de haute qualité : les muscles. Cela n'a rien à voir avec les sous produits animaux pouvant être utilisés pour les croquettes. Bien entendu il s'agit au maître de bien choisir les morceaux de viande et il peut y avoir du barf de mauvaise qualité, avec trop de collagène, trop de gras blanc, trop d'os ....A chacun de pratiquer un "bon BARF".

On peut ainsi espérer, avec une nourriture saine, réduire les risques de certaines pathologies qui étaient rares auparavant mais sont devenues de plus en plus fréquentes ces dernières décennies. Je pense ainsi aux cancers, puisqu'on sait que pour nous l'alimentation est un facteur de risques important, aux soucis liés au pancréas, à certaines maladies auto immunes etc..Il n'existe pas d'études sur le sujet mais personne ne saurait contredire qu'une alimentation saine, fraîche, de qualité et appropriée à la nature biologique ne peut être que bénéfique. 

Le BARF est réputé pour assurer un bon poil, une peau saine et solutionne dans la majorité des cas les soucis d'allergies sous croquettes qui se caractérisent souvent par des soucis dermatologiques (cela peut être aussi des soucis de transit). 

Les chiots ont une croissance plus harmonieuse et moins rapide.
Un chien sous BARF dès son jeune âge serait 
moins enclin à avoir de l'arthrose grâce aux nutriments que la viande lui procure.

La viande permet au chien d'avoir une belle musculature et l'obésité ne le guettera pas.
Grâce à l'activité masticatoire il aura une 
meilleure santé buccale. Et même avec des os broyés on peut observer moins de tartre.

La ration humide fera qu'il sera moins déshydraté en période de grandes chaleurs et, notamment, lors d'activités sportives. Cela réduit également les risques de torsion d'estomac. 

Ses selles seront petites et peu odorantes. Elles se désagrègent au fil des jours puisqu'elles ne contiennent aucun conservateur.

Source : http://le-barf-pour-mes-chiens.e-monsite.com

Read 1693 times Last modified on vendredi, 27 janvier 2017 11:39

Related items

  • Quelles croquettes ?
  • Le froid & le chien
  • Parvovirose
  • Vous avez perdu votre animal, que faire ?
  • Les Fleurs de Bach
More in this category: Les tiques »

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.